22.10.2011: 4th Allergy Congress

Télécharger l'invitation

Bienvenue

CENTRE d’ALLERGIES DE MARIJKE DE LANGE

Depuis les années 70, la prévalence des problèmes d’allergies n’a cessé d’augmenter. Les causes de cette augmentation sont à la fois génétiques et environnementales, voire dues à l’interaction des deux. On est pour le moment confronté à une augmentation permanente des allergies alimentaires aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte. Le nombre de réactions sévères, engageant potentiellement le pronostic vital, ne cesse de croître.

L’allergie alimentaire chez le nourrisson est souvent le premier signe d’appel signant une carrière allergique ultérieure. Les symptômes gastro-intestinaux sont divers: pleurs importants, vomissements, diarrhées mais aussi constipation opiniâtre, douleurs abdominales, nausées. Il y a aussi des signes en dehors du système gastro-intestinal, comme l’urticaire, la rhino-conjonctivite, la toux chronique ou la respiration sifflante, qui sont des manifestations moins fréquentes d’une allergie alimentaire, sans oublier le choc anaphylactique. Ces symptômes peuvent ultérieurement céder la place à d’autres formes d’allergie comme l’asthme ou, plus tard encore, la rhino-conjonctivite induite par une allergie respiratoire due aux pollens, aux acariens, aux phanères d’animaux, ...

Mais l’eczéma ou l’angioedème ( gonflement d’une partie du visage et/ou des voies respiratoires supérieures ) peuvent aussi être des manifestations d’une allergie alimentaire.

Conformément aux guidelines de l’EAACI ( the European Academy of Allergy and Clinical Immunology ), on peut retrouver les causes des maladies allergiques dès le plus jeune âge à l’aide de tests cutanés. Effectivement, à l’heure actuelle, il n’y a plus de limite d’âge pour effectuer ces tests. Pour découvrir une allergie chez le tout jeune enfant, les tests cutanées sont un outil plus sensible que les tests effectués sur le sang ( par recherche des IgE’s spécifiques ). Cette recherche dès le plus jeune âge est utile ,car il est recommandé de mettre le doigt le plus vite possible sur la cause des manifestations allergiques afin de les éliminer rapidement et d’éviter de la sorte l’évolution vers d’autres manifestations allergiques telle que l’asthme.

Voici comment les tests cutanés sont effectués: on applique une goutte d’extrait, fabriqué au départ du produit auquel on pourrait être allergique ( par exemple les acariens, les phanères de chien,…) sur la peau de l’avant bras ou la peau du dos chez le tout jeune enfant, après quoi on fait une petite scarification dans l’épiderme en passant au travers de cette goutte, afin que l’extrait puisse migrer et être en contact avec les cellules de la peau. La lecture se fait 20 minutes plus tard. On ne ressent strictement rien après.

Au cabinet, on peut aussi faire des examens fonctionnels des poumons ; ces examens sont réalisables à partir de l’âge de quatre à cinq ans, âge auquel l’enfant peut collaborer suffisamment. Le logiciel est d’ailleurs adapté à cet âge.

Le Docteur De Lange a une énorme expertise dans l’immunothérapie ou la désensibilisation contre les allergies. Ceci est un traitement qui existe depuis bien plus de 100 ans. Le Docteur De Lange entame surtout les désensibilisations sublinguales qui se pratique en applicant de façon régulière et en doses croissantes un allergène sous la langue, après quoi on stimule le système immunitaire afin d’obtenir une tolérance vis-à-vis ces allergènes. Ceci est fait suivant les guidelines internationales. Le grand avantage de ce traitement est qu’il est sans risque, ce qui n’est pas le cas dans les désensibilisations par voie injectable. En Belgique, ce genre de traitement sera bientôt remboursé par l’INAMI.